© 2011 MICHAEL LEVY

Escapade dorée sur les toits de Paris / Mai 2011

Paris est une ville dif­fi­cile à pho­togra­phier. On tombe très facile­ment dans des pon­cifs, du vu et du revu… Pire encore : la réal­ité est sou­vent plus belle que la pho­togra­phie que l’on en fait. Alors que faire ?

L’accepter tout sim­ple­ment. Rester hum­ble et mod­este. Se con­tenter d’une belle image, parfois.

Mes seules pho­togra­phies de Paris assumées sont celles effec­tuées au Rollei­flex en 2007. Alors me vient une théorie : Paris serait-elle fâchée avec le numérique ? Exigerait-elle des sels d’argent pour mon­trer ses jupons ? Paris serait-elle vénale à ce point ?

Ne pou­vant m’y résoudre en cette fin de journée, j’étais parti faire un panoramique sur les toits de la belle, mais j’ai quand même pris quelques clichés “soli­taires” que voici. Les pho­tos ne sont pas boulever­santes, certes, mais bon, la lumière était flat­teuse, les feuilles d’or le lui rendait bien, ça illus­tr­era ce joli mois de mai 2011.

> Je vous con­seille d’aller voir ces pho­togra­phies en grand for­mat








Cette image serait banale sans le Grand Palais au pre­mier plan, un bâti­ment excep­tion­nel à tout point de vue. Cerise sur le gâteau : on aperçoit à tra­vers la ver­rière l’œuvre MONUMENTALE d’Anish Kapoor dont je parle dans un précé­dent post.



One Comment

  1. Soseim
    Posted 7 février 2012 at 22 h 52 min | #

    Mag­nifiques clichés. J’adore ! Je suis a la recherche de toits sur lesquels il serait pos­si­ble de mon­ter pren­dre des pho­tos, car etant pas­sion­nee par la pho­togra­phie, j’en reve depuis tou­jours. Si vous aviez quelques idees elles seraient les bienvenues…